Le trésor de Begram 2


Après Tillia Tepe , suite de mon billet sur les trésors afghans, et aujourd’hui Begram !

Si vous suivez ce blog depuis quelques temps ou si vous avez déjà visité les autres civilisations sur ce site (Grèce, Inde, Chine, …) vous n’aurez peut etre pas besoin de mon texte pour comprendre les superbes œuvres ci-dessous  En effet, Begram, tout autant que Tillia Tepe, est au carrefour des cultures et des échanges du monde ancien.

Le trésor de Begram a été découvert sur le site de l’ancienne capitale du Kapiça, la ville de Kapiçi par la DAFA au cours de campagnes de fouilles des années 30. Il s’agit sans doute de la fameuse « Alexandrie du Caucase », l’une des villes fondées par le conquérant macédonien. Mais l’histoire de la ville ne s’arrête pas au prestige de son fondateur.

De magnifiques objets sont extraits de deux chambres contigües, la 10 et la 13, respectivement dégagées en 1937 et 1939:  des ivoires indiens, et des verreries, des bronzes, des emblemata de plâtres qui montrent des liens importants avec Alexandrie et le monde romain.

Ephèbe casqué - Platre - Chambre 13 - Begram

Éphèbe casqué – Platre – Chambre 13 – Begram

Si du point de vue géographique, le site est maintenant parfaitement localisé, du point de vue chronologique c’est beaucoup moins évident. Il semblerait y avoir un consensus qui se dégage pour situer le trésor aux environs du premier siècle après JC, à l’époque des dynastes Kouchans. Mais selon les chercheurs, les domaines d’études (ivoires, verres, etc, les œuvres retrouvées n’en finissent pas d’alimenter les hypothèses de datation qui s’étale du 2ème siècle av JC jusqu’au 4ème siècle après JC. Il manque en réalité des points d’ancrage pour situer ces œuvres par rapport à d’autres connues.

Verre peint - gladiateur - Bagram

 Verre peint – gladiateur – Begram

 

Gobelet à décor peint - Chambre 10 - verre incolore 2

Gobelet à décor peint – Chambre 10 – verre incolore 2

Par exemple l’origine de ce verre a été située, par analyse chimique dans le pourtour du monde méditerranéen. Mais les verres soufflés à décor de résille, comme ceux-ci-dessous, sont extrêmement rares dans le monde romain. C’est un peu un paradoxe : si l’on est chercheur pour le monde gréco-romain, ce trésor afghan est incontournable dans le corpus d’études !

Bouteille avec anses à décor de résilles - Begram - verre soufflé bleu

Bouteille avec anses à décor de résilles – Begram – verre soufflé bleu

Plus rare encore la seule représentation en volume du phare d’Alexandrie, une des merveilles du monde ancien. Sur une face trois bateaux suggèrent le port, et sur l’autre face (ci-dessous), la statue qui dominait le phare, avec à ses pieds deux tritons qui souffle dans leur conque. Le personnage qui porte la massue est sans doute Ptolémée Soter, le fondateur du phare.

Vase avec la representation du phare d'Alexandrie

Verre au Phare d’Alexandrie

Les ivoires sont les œuvres qui posent le plus grand problème de datation. En effet leur niveau artistique (vivacité des scènes, grâce des personnages) n’a que peu à voir avec des réalisations indiennes supposées de la même époque.

Déesse fluviale debout sur un makara - Ivoire - Chambre 10 - Begram

 Déesse fluviale debout sur un makara – Ivoire – Chambre 10 – Begram

Cavalière chevauchant un léogryphe - Chambre 13 - Ivoire - Begram

Cavalière chevauchant un léogryphe – Chambre 13 – Ivoire – Begram

Pourtant le travail de l’ivoire est connu et les ivoires raffinées de Nysa ont été datées de 250 av JC et de l’époque Parthe. Au-delà de la datation du Trésor de Begram lui-même, on voit bien l’impact sur beaucoup de domaines d’histoire de l’art qui lui sont liés. Le trésor de Begram est bien au carrefour des routes d’un espace déjà « mondialisé », mais aussi au carrefour des chronologies !

Evidemment les questions ne s’arrêtent pas là et en plus des problèmes de datation, d’autres interrogations se font jour :

  • S’agit il d’un trésor, qui aurait été caché par peur d’une invasion, ou d’une réserve, ou encore d’un dépôt votif fait par les caravanes ?
  • Pourquoi cet ensemble a-t-il été découvert aussi organisé ? les bronzes avec les bronzes, les verres ensembles, les ivoires ensemble, etc.
  • Pourtant l’ensemble est très hétérogène et de qualité diverses.

En plus des objets cités on y trouve notamment des récipients en porphyre (matériau dans ce cas d’origine égyptienne) que je trouve personnellement d’une grande beauté.

Vase en porphyre - Begram

Vase en Porphyre

 


Pour en savoir plus


Un commentaire ?

2 commentaires sur “Le trésor de Begram