Ptolémée et ses portraits, époque hellénistique en Egypte – Première Partie. 4


J’ai choisi de m’intéresser aux portraits des Ptolémées sur les objets précieux, parce qu’ils sont les plus emblématiques de l’art des cours hellénistiques. Depuis Philippe II, roi de Macédoine, le portrait devient un outil nécessaire pour la propagande de ces rois. Après les conquêtes d’Alexandre le Grand, l’art du portrait se diffuse chez les Diadoques et dans les dynasties qu’ils fondent. Le portrait révèle à l’époque hellénistique les traits individualisés du visage. Mais l’identification de ces portraits sur de petits objets est souvent difficile, car il faut avoir des éléments de comparaisons, comme les portraits des rois sur les monnaies.

Je vais présenter, ici, des portraits identifiés de rois sur les petits objets, par exemple des bijoux et des camées

 

Bague-sceau en or, du milieu du IIème s. av. J. -C. - 2

 

Bague-sceau en or, du milieu du IIème s. av. J. -C.

 

Bague-sceau en or, du milieu du IIème s. av. J. -C. Le chaton ovale et la bague sont fabriqués avec une seule pièce d’or. Le chaton est gravé en creux, comme une intaille, avec le profil gauche du roi Ptolémée VI Philomètor. Le front est droit, le nez grand et courbé, la bouche petite avec les lèvres charnues. Sur les joues, des poils de barbe sont dessinés avec soin, comme les mèches de cheveux délicatement ondulées. Le roi porte une chlamyde retenue sur l’épaule, et sur la tête on reconnait le diadème royal en bandeau, avec les deux pans qui flottent au niveau de la nuque, aux extrémités ornées de franges.

 

bague-sceau du milieu du IIème s. av. J. –C., avec le chaton rectangulaire - 2

bague-sceau du milieu du IIème s. av. J. –C., avec le chaton rectangulaire

Voici une autre bague-sceau du milieu du IIème s. av. J. –C., avec le chaton rectangulaire. On pense reconnaitre encore Ptolémée VI Philomètor : Le visage barbu est sensiblement le même avec un nez puissant, et toujours le profil gauche. Mais, les insignes royales sont différentes, elles sont davantage égyptiennes : le roi porte un pectoral de style égyptien et la double couronne de la Haute et de la Basse Égypte. De plus, on remarquera les deux pans du diadème royal en bandeau qui flottent derrière la nuque. Cette bague révèle donc le degré d’assimilation par les rois hellénistiques des coutumes et des traditions des pays qu’ils gouvernent.
Ces deux bagues sont exposées au Musée du Louvre à Paris.

Cette améthyste est gravée du buste de Ptolémée II, et elle date du 2ème quart du IIIème s. av. J. –C.

Cette améthyste est gravée du buste de Ptolémée II, et elle date du 2ème quart du IIIème s. av. J. –C. C’est le profil droit du roi : il porte une chlamyde et le diadème royal sur la tête. Le visage est bouffi et les yeux proportionnellement trop grands : ces deux critères correspondent à l’idéal lagide. On remarque aussi que le cou est épais, les sourcils arqués, le nez droit, le menton saillant, et la bouche petite et charnue.

bague en bronze est sertie d’un embléma gravé en or, du début du IIIème s. av. J. –C. Ce portrait pourrait être celui de Bérénice Ière

Cette bague en bronze est sertie d’un embléma gravé en or, du début du IIIème s. av. J. –C. Ce portrait pourrait être celui de Bérénice Ière. La reine semble avoir déjà un certain âge, avec une coiffure très soignée aux mèches parallèles et derrière un chignon. Cette coiffure « en côtes de melon » était à la mode au IIIème s. av. J. –C. Ici, on ne voit pas d’insigne royal, mais on reconnait le portrait de la reine, par comparaison avec des monnaies.

 

camée est taillé dans une sardonyx - Ptolémée III, vers 245-240 av. J. –C.

Ce camée est taillé dans une sardonyx, et on a ici Ptolémée III, vers 245-240 av. J. –C. La monture a été ajoutée au XVIIIème s. Le roi est coiffé de la couronne pharaonique, le pschent, avec dessus une inscription. Il porte aussi une chlamyde retenue à l’épaule par une fibule.

Le camée suivant illustre un double portrait royal, datant de l’époque hellénistique, avec une monture en or de l’époque moderne.

double portrait royal, datant de l’époque hellénistique, avec une monture en or de l’époque moderne

C’est un couple royal, avec l’homme au premier plan portant un casque attique, alors que la femme est au second plan et semble avoir sur la tête un voile. Les traits de l’homme sont individualisés et ceux de la femme sont ici très idéalisés. Le couple n’est pas formellement identifié, il se pourrait qu’il s’agisse de Ptolémée II et d’Arsinoé II.

 

Pour en savoir plus

  • La Gloire d’Alexandrie, 7 mai – 26 juillet, Paris Musée, 1998, 336 pages
  • et à  suivre … la deuxième partie

A propos de Laudine

Laudine Cabourdin. Doctorante à Paris I. Sujet : Les productions de luxe dans les ateliers royaux à l’époque hellénistique (bijoux, parures, vaisselle, meubles, tissus).

Un commentaire ?

4 commentaires sur “Ptolémée et ses portraits, époque hellénistique en Egypte – Première Partie.