La victoire de l’ordre sur le chaos : la Grèce 1


L'ordre contre le chaos
Gigantomachie sur un Vase, Berlin
En prolongation du billet précédent, voici comment j’ai perçu la thématique de la victoire de l’ordre sur le chaos en Grèce antique, durant la période du 3eme millénaire soit dans une période pré-hellénique, jusqu’en période dite classique, où les grecs sont des grecs et parlent grec:-)

Il m’a semblé que la victoire de l’ordre sur le chaos s’exprimait tout d’abord par le principe des nombres
Par exemple dans la période pré-hellénique, certaines statuettes, notamment celle de Spedos ont des dimensions calculées précisément pour être divisible par 4 (tête et cou, corps, cuisse, bas de la jambe)

 

Figurine féminine type Spédos - 2700 2300 - Marbre - Ordre contre le chaos

Figurine féminine type Spedos – 2700 2300 – Marbre 

ou encore, comme dans ce visage, un nez qui prend exactement un tiers de la hauteur du visage

Tete type Spedos - 3eme millénaire - Marbre - Louvre - Ordre contre chaos

Tête type Spedos – 3eme millénaire – Marbre – (Louvre)

Oserais je dire que une des périodes qui a suivi, la « géométrique » témoigne aussi de cet « ordre » et de son application savante, tant du point de vue du potier que du point de vue du peintre. Je vous laisse remarquer que le corps a été stylisé en triangle et que le geste de lamentations des personnages autour du lit de la défunte au centre, ce geste est lui même prolongé dans le triangle du corps

Vase géométrique - L'ordre contre le chaos

Amphore monumentale du Maitre de Dipylon, céramique, vers 760 av. JC

Le principe des nombres s’est surtout exprimé dans la sculpture et l’architecture de l’époque classique où l’équilibre des formes doit exprimer l’harmonie du cosmos.

Prenons l’exemple du Doryphore du sculpteur Polyclete. L’équilibre n’est plus statique comme en géométrie, mais dynamique en mettant en œuvre un ensemble de nombres très particulier afin de produire cet effet.

Doryphore de Polyclete - exemplaire de Pompei

Doryphore de Polyclète (exemplaire copie de Pompei)

Un autre exemple dans l’architecture est fourni par les proportions du Parthenon

Les nombres et leurs multiples sont souvent à l’honneur dans les proportions des différentes parties de l’édifice pour produire avec l’ensemble un effet d’harmonie, … même si certains ajustement sont fait pour rectifier des illusions humaines (!) d’optique

Plan Parthenon

Plan du Parthénon, vers 440 av. JC

Et que dire de l’organisation en damier de la ville qui semble apparaître pour une de ces premières fois pour la ville de Milet

 

Plan d'Hippodamos pour la ville de Milet - vers 475avJC

Plan d’Hippodamos pour la ville de Milet – vers 475av JC

Après le principe des nombres je dirai que l’ordre victorieux du chaos est aussi très représenté dans certains mythes et donc sur les œuvres support

La gigantomachie est un thème souvent repris dans les grand temples mais aussi dans les objets les plus modestes pour symboliser, au delà de la lutte des Dieux contre les géants, la victoire de l’ordre sur le désordre, la victoire de la « raison » et de l’ordre sur le « monde barbare ».

Ainsi la Gigantomachie du grand autel de Pergame représente la victoire des rois Attalides contre les barbares (les galates). Il est d’ailleurs intéressant de constater que les dieux sont généralement montrés avec un visage de grand calme alors que les géants grimacent (je vous renvoie vers le billet précédent avec la première photo du Jeune Géant terrassé par Athena). Je ne résiste pas à vous montrer la reconstitution faite par le Pergamon Museum de Berlin, ou l’on voit que la frise, peinte, était à hauteur d’homme, sans doute pour permettre son observation par le peuple (vous pouvez cliquer sur la photo pour l’agrandir ;-).

Pergamon Panorama reconstitution 2

Reconstitution de l’autel du temple de Pergame, Pergamon Museum de Berlin

Une autre représentation de cette gigantomachie sur ce magnifique vase

Amphore de milo

Amphore dite de Milo

Voilà. Comme presque une habitude, je préfère mettre en valeur les images que les textes et vous laisse explorer plus avant si vous le souhaitez par les quelques liens que j’ai mis dans ce texte.


Un commentaire ?

Commentaire sur “La victoire de l’ordre sur le chaos : la Grèce