Les Grecs, d’Agamemnon à Alexandre le Grand, une magnifique exposition à Pointe-à-Callière


Depuis le 12 décembre, les visiteurs du musée Pointe-à-Callière à Montréal peuvent découvrir une superbe et rare exposition consacrée à l’histoire de la Grèce antique. Intitulée « Les Grecs, d’Agamemnon à Alexandre le Grand », l’exposition propose un parcours chronologique divisé en six zones sur deux étages, qui permet aux visiteurs de découvrir et comprendre la trame historique de ce qu’on appelle l’histoire grecque depuis le Néolithique jusqu’à la mort d’Alexandre. Une première nord-américaine qui a sollicité la collaboration de plus d’une vingtaine de musées grecs, permettant de présenter près de 500 artefacts historiques aux visiteurs.

Le visiteur peut faire le parcours par lui-même ou en visite commentée, mais il est aussi possible de télécharger une application mobile qui fournit des explications complémentaires sur l’histoire de la Grèce antique et sur les objets. L’application offre notamment une carte géographique interactive fort intéressante.

Ce qui frappe dès le départ, c’est la volonté de garder une muséographie relativement épurée, voire minimaliste. Ce choix permet de réellement mettre en avant-plan les vedettes de cette exposition, soit les objets, liés aux différentes époques et à divers aspects de la société grecque antique. Pour chaque zone, représentant des époques historiques comme le Néolithique, le monde mycénien, l’Âge du Fer, etc., le visiteur peut consulter un tableau chronologique illustré, lui permettant de comprendre brièvement les enjeux de l’époque.

La première zone, consacrée au peuplement du bassin égéen et au Néolithique, nous permet de voir des objets très anciens, comme des figurines votives des Cyclades datant des 4e et 3e millénaires avant notre ère. Comme les vitrines principales ne sont pas surchargées et qu’il est souvent possible d’en faire le tour, le visiteur peut vraiment prendre le temps d’observer ces objets de tous les côtés. Une belle façon d’observer les techniques de fabrication!

La deuxième zone consacrée au monde mycénien est fascinante. Elle nous offre la possibilité de voir des objets des tombes des cercles A et B, comme deux masques funéraires en or. Un est un original du 16e av. J.-C., et l’autre est, hélas, une reproduction du célèbre masque « dit » d’Agamemnon. Fait à noter, malgré cette petite déception, les reproductions restent très rares dans cette exposition. Les bijoux et les armes exposés dans cette zone sont spectaculaires et fascineront autant les enfants que les parents!

 

Les Grecs, Musée Pointe à CalliereExposition Musée Pointe-à-Callière – Collier

L’Âge du Fer ou Siècles Obscurs, occupe aussi une belle place dans cette exposition, où le visiteur est exposé aux origines de certains mythes grecs par le biais d’une projection vidéo et à des vases peints très bien mis en valeur tant par les vitrines que par le choix de la lumière. Une belle façon de découvrir une époque souvent moins connue de la Grèce antique.

La troisième zone est réservée à l’époque archaïque et aristocratique, où les visiteurs peuvent notamment voir de superbes casques en bronze découverts tout près de Pella en Macédoine. Les statues ne sont pas en reste dans cette exposition et accueillent les visiteurs avant leur passage vers l’époque classique et l’histoire plus politique du monde égéen.

Cette section met en avant-plan la vie politique, intellectuelle, athlétique et militaire du monde grec. Plusieurs objets intéressants sont offerts au visiteur, notamment des ostraca portant le nom de Thémistocle, un buste double-face d’Aristote et un superbe buste d’un hoplite spartiate. Une section riche en histoire et en objets, mais qui, par le nombre de thèmes abordés, semble un peu plus désordonnée que les autres.

Les Grecs, Musée Pointe à Calliere

Exposition Musée Pointe-à-Callière – Leonidas

Le coup de cœur de cette vaste exposition est incontestablement celle réservée aux rois de Macédoine. Un aspect plus rarement abordé dans les expositions nord-américaines d’une part et un choix d’objets émouvant d’autre part, en font un véritable petit bijou de fin de parcours. Les visiteurs peuvent y voir des armes macédoniennes et surtout des objets de la tombe de Philippe de Macédoine découverte à Vergina, comme ses cnémides. La couronne de sa sixième épouse, Meda, est magnifiquement mise en valeur et témoigne du savoir-faire en orfèvrerie en Macédoine au 4e siècle avant notre ère.

Les fans d’Alexandre ne sont pas en reste dans cette section puisqu’un superbe buste et une statue de lui en dieu Pan terminent le parcours de cette exposition. De très belles pièces de monnaie à son effigie les accompagnent.

Exposition Les grecs Pointe-à-Caillère - Alexandre en Pan

Exposition Musée Pointe-à-Callière – Alexandre le Grand en dieu Pan

Cette exposition a l’avantage de pouvoir plaire tant aux gens qui veulent mieux comprendre l’histoire de la Grèce antique, qu’aux amoureux des différentes époques du monde égéen. Les plus érudits peuvent éviter les compléments documentaires et concentrer leur attention sur les objets, généralement très bien exposés et permettant d’êtres admirés sous presque tous les angles, alors que les visiteurs curieux, mais connaissant moins cette époque, peuvent de surcroît enrichir leurs connaissances à l’aide des lignes du temps, des vidéos et des textes d’accompagnement.

Une visite qui vaut la peine! L’exposition sera accessible jusqu’au 26 avril 2015.

Pour en savoir plus :


A propos de Evelyne Ferron

Enseignante en histoire et méthodologie de la recherche Université de Sherbrooke Collège Mérici Chroniqueuse-historienne à l'émission "Dessine-moi un dimanche", Ici Radio-Canada, Première TV5, Historia.TV

Un commentaire ?