L’Odyssée d’ Ulysse, best of de la représentation artistique dès l’Antiquité

| 05/06/2012 | 1 Reply

Le week end dernier avait lieu le Festival de l’Histoire de l’Art à Fontainebleau. Beau succès pour cette deuxième édition avec 3 jours de conférences, films, déambulations gourmandes et musicales possibles dans le parc … Le thème cette année était le Voyage. Lors de la conférence/table ronde « La vie comme voyage : du pèlerinage des âmes au mouvement des corps », Mme Claude Pouzadoux, CNRS, a présenté un exemple de la thématique Voyage dans l’Antiquité, avec Ulysse. Quelques commentaires et illustrations tirés ci dessous de son exposé.

On connait le héros pour sa ruse et le courage dans l’Iliade. On le découvre toujours rusé, courageux mais aussi gagnant en humanité, au terme de son voyage dans l’Odyssée.

C’est un voyage marqué par la nostalgie, du grec ancien νόστος nóstos (« retour ») et ἄλγος algos (« douleur ») soit « douleur ressentie à la pensée du retour à la maison familiale, mal du pays ». Un voyage retour, une errance, au cours de laquelle il essaie de garder liberté et contrôle.

Ce récit va frapper les artistes antiques au point d’être repris très fréquemment dans les représentations de toutes natures. Vitruve, l’architecte romain de l’époque augustéenne l’avait remarqué :

Après cela [les anciens] en vinrent à représenter des édifices avec des colonnes et des frontons, qui se détachaient parfaitement sur le fond. Dans les lieux spacieux , dans les salles de conférences , par exemple, où les murs pré-

sentent de grandes surfaces, ils peignaient des scènes tragiques, comiques ou satiriques. Les galeries, à cause de leur longueur, furent ornées de paysages qu’ils animaient par des points de vue tirés de certaines localités; c’étaient des ports, des promontoires, des rivages, des fleurs, des fontaines, des ruisseaux, des temples, des bois, des montagnes, des troupeaux, des bergers; dans
quelques endroits ils peignaient de grands sujets où figuraient les dieux; ou bien c’étaient des épisodes empruntés à la mythologie, ou les guerres de Troie, ou les voyages d’Ulysse; partout des paysages : nulle part rien qui ne fût en harmonie avec les productions de la nature.

VITRUVE. LIV. VIL 141 (V. De la manière de peindre les murailles)

Rappelez vous, nous avions déjà abordé ici la reprise des thèmes mythologiques dans la mosaïque.

On retrouve donc le voyage d’Ulysse dans des œuvres antiques, grecques ou romaines, et sur différents types de supports : peinture sur vase, mosaïque, lampes à huile, peinture murale, … Des objets petits ou grands donc, des œuvres privées ou publiques, thème traité de façon sérieuse ou parodique, bref, le thème est partout.


L’épisode le plus représenté, le plus tôt mais aussi le plus longtemps, est celui de l’aveuglement du cyclope avec un pieu.

Une des premières représentations, du 7ème siècle av. JC en Grèce, ci-dessous

ULYSSE aveuglant le cyclope POLYPHÈME amphore proto-attique, v. 650 av. J.-C

 

Sur une coupe grecque …

 

ULYSSE aveuglant le cyclope POLYPHÈME coupe à figures noires, v. 550 av. J.-C

Sur une lampe à huile romaine …

Lampe à huile romaine avec Ulysse et Polypheme - Terre cuite

 

Avant qu’Ulysse et ses compagnons ne s’enfuient en s’attachant sous les moutons

ULYSSE échappant à POLYPHÈME lécythe attique décoré selon la technique de Six, v. 480 av. J.-C.

L’autre épisode abondamment représenté est l’épisode des sirènes lorsqu’Ulysse demande à ses compagnons de l’attacher au mât du bateau pour résister à l’appel de leur chant

Sur un vase grec …

Ulysse et les sirènes

Sur une mosaïque romaine …

L’épisode de Circé peut être quand à lui traité de façon parodique (je vous laisse relire pourquoi …)

 

Le thème peut être aussi traité en peinture murale, comme cette représentation d’Ulysse chez les terribles lestrygons, dans la Maison de l’Esquilin, à Rome

Ulysse face aux lestrygons Peinture Murale dans la maison de l'esquilin Rome

Le voyage peut être aussi le voyage des âmes. Sur cette représentation ci dessous, on voit Ulysse, apaisé et méditatif, qui invoque le devin Tiresias dont la tête émerge du sol, à ses pieds (en bas à gauche)

Ulysse invoque l'ombre de Tiresias dont la tete sort du sol - Cratère à figures rouges - 440-390 avant JC

Ci dessous une magnifique représentation du lavage des pieds du héros par Euryclée, sa vieille servante, qui le reconnaît à cette occasion

Ulysse se fait laver les pieds - Figure rouge, 5eme siècle - skyphos

 

Enfin le mari tuant les prétendants à son trône et à sa femme (œuvre que j’avais déjà signalé dans un billet sur le regard)

Ulysse tuant les courtisans - Figure rouge - 440 av JC Peintre Penelope

Pour en savoir plus

  • Sur le voyage, du point de vue historique et technique, dans l’antiquité

  • du point de vue géographique, un site très étonnant de Standford qui vous calcule l’itinéraire de l’époque entre deux endroits que vous lui fournissez,
  • Enfin concernant la représentation des mythes dans l’art grec, vous avez cet ouvrage

Tags: , , , , ,

Category: Archéologie grecque

About the Author ()

Bonjour, je partage quelques contenus inspirés de l'Ecole du Louvre.

Comments (1)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. yuè_t says:

    c’est troooop cooool

Leave a Reply