Le temple de Deogarh et le panthéon hindouiste 1


 Le temple de Deogarh et une de ses niches les plus célèbres

Le Temple Dashavatara, dédié a Vishnu, se situe à Deogarh, dans la région de l’Uttar Pradesh. En grès rouge, il date du début du 6ème siècle. C’est un sanctuaire carré reposant sur une grande plateforme, avec 4 escaliers axiaux. Le toit, bombé, est fait d’une assise de pierres superposées.

En Inde le temple a un symbolisme très riche. C’est l’axe du monde, la réplique terrestre du cosmos. C’est la demeure du dieu auquel il est dédié. Chez les hindouistes, il abrite la représentation de la divinité. Il n’est accessible qu’à l’officiant du culte et reste interdit aux dévots. Ces derniers peuvent cependant s’instruire grâce aux représentations sculptées sur les murs extérieurs. Ces représentations sont particulièrement intéressantes pour ce temple.

 

L’encadrement de la porte (ci dessus) est fait de plusieurs bandeaux concentriques : on y voit des rinceaux de végétaux entrelacés (issus du nombril d’un nain, sur la droite, au dessus du gardien de porte), des couples amoureux, des êtres célestes, des gardiens de portes, des colonnettes engagées avec des chapiteaux en vases au feuillage jaillissant y sont présent.

 

Temple de Dashavatara - Deogarh, Uttar Pradesh - Gupta

La composition d’une des niches du temple de Deogarth (ci dessus) représente Vishnou enseignant, sans doute dans la forêt. Le dieu aux 4 bras parle, des ascètes portant le chignon l’écoutent, derrière et devant lui. Ils sont soit nus, soit revêtus d’une peau animale. Des animaux l’écoutent aussi (un lion et une gazelle à ses pieds). Au centre et au dessus trône  le dieu Bhrama à 4 têtes, assis sur un lotus. Il est un peu corpulent et est entouré d’êtres célestes.

Mais la composition la plus célèbre se situe sur une face du temple. On y voit Vishnu Narayana étendu sur le serpent infini à mille têtes, Ananta, qui flotte sur les eaux. Voyez plutôt

Vishnu se reposant sur Ananta - temple de Vishnu - Deogarh, Uttar Pradesh Gupta - Commentaires

Si l’on détaille un peu cet ensemble, on y retrouve un grand nombre de personnages du panthéon et la « trinité hindoue » au centre du mythe de la création, de la destruction et de la renaissance du monde.

  1. Vishnou, dort, allongé sur les anneaux du serpent. Il est le dieu protecteur. Durant son profond sommeil, il prépare le prochain monde et,  à son réveil périodique, un lotus sorti de son nombril annonce la naissance d’un nouveau monde,
  2. Brahmâ, surgit du lotus pour recréer le monde,
  3. A coté de Brahmâ, et à droite pour nous, Shiva, le dieu destructeur permettra aussi la recréation du monde. Shiva ouvre les yeux lors de la création du monde et les ferme lors de sa destruction. Il est accompagné de Parvati, son épouse.  Les deux époux sont montés sur un taureau.
  4. L’épouse  de Vishnou, Lakshmî, lui masse une jambe (ci dessous)

Anantasayi Vishnu se reposant sur Ananta - temple de Vishnu - Deogarh, Uttar Pradesh Gupta - Détails - Son épouse Lakshmî lui masse une jambe

Il y a un double rythme dans la composition : Vishnou est statique mais sa périphérie est dynamique, ce qui est caractéristique de la sculpture hindoue de l’époque Gupta. Je vous laisse aussi apprécier la finesse de la sculpture de la parure du dieu, de ses ongles ou encore des têtes du serpent.

 (Cliquez pour agrandir)

Au pied du dieu endormi, l’artiste présente aussi les frères Pandava et leur épouse Draupadi, personnages principaux du Mahabharata (ci dessous)
Les frères Pandava et leur épouse Draupadi, personnages principaux du Mahabharata, haut-relief de Deogarh, temple Dashavatara, vie siècle

Un commentaire ?

Commentaire sur “Le temple de Deogarh et le panthéon hindouiste