Yaksa, torana, vedika, stupa ! 1


Grand Stupa de Sanchi

Grand stupa de Sanchi

 

Yaksa, torana, vedika, stupa … Kesako ?

Le bouddhisme apparaît en Inde au 5ème siècle av JC. Quelques siècles plus tard et du point de vue politique et géographique, le premier royaume indien se constitue également sous l’action de la dynastie Maurya.  Sous l’action d’Ashoka en particulier, conquérant devenu pacifique, la pratique de la religion se développe. Sous la dynastie Shunga, et à partir du 2ème siècle av JC, l’architecture et la sculpture en pierre se développent, des artistes perses, grecs sont présents dans le royaume. Tout cela va donner des œuvres remarquables notamment dans le domaine religieux et l’art des stupa.

Les stupas

Le stupa peut avoir plusieurs fonctions :

  • commémorative : un emplacement de la vie du bouddha ou un lieu saint
  • reliquaire : qui sert à abriter des reliques
  • votive : offert par un commanditaire pour s’acquitter d’un vœu

Il est maçonné en brique ou en pierre

  • un soubassement, le medhi
  • un dome hémisphérique, l’anda.
  • un édicule cubique, l’harmika abritant la chambre aux reliques
  • un mat, le yashti , soutenant des parasols superposé

Stupa - Plan

Le vedika

Les mauvais esprits ne doivent pas entrer dans cet espace. C’est pourquoi certains stupa ont parfois un vedika, c’est à dire une balustrade haute, protectrice, autour du bâtiment. Pour y pénétrer des ouvertures sont aménagées, surmontés de portails (torana) richement décorés. Les entrées sont orientées sur les points cardinaux. L’entrée est aménagée en chicane, ce qui constitue une protection supplémentaire, car un esprit avance forcément en ligne droite (!)

 

Stupa de Sanchi - Torana - Tentation de Mara

 

Stupa de Sanchi - Détail portail

 Exemples de décoration de portail – Grand stupa de Sanchi

Dynastie des Satavahana  (Ier- IIIème siècle de notre ère)

Le yaksa

Sur ces portails on trouve parfois des yaksa (masculin) ou des yaksi (féminin), esprit protecteur des trésors de la terre. Les yaksi, comme les autres représentations de la femme en inde, répond à des canons de beauté assez typiques : corps élancé et taille fine, formes généreuse (hanches et poitrine), attitude souple et gracieuse

Stupa - Torana - sculpture

Yaksi sur un torana du grand stupa de Sanchi

 

La balustrade (vedika) est constituée d’un assemblage de montant verticaux dans lesquels s’encastrent des traverses horizontale à la manière des assemblage en bois à tenon et mortaise, ce qui en fait une imitation fidèle de la technique de la charpente.

Stupa - Principe de la balustrade

 

Vedika de Bharhut

Stupa de Bharhut

Dynastie Shunga  (2ème-1er siècle av. JC)

Ce vedika est est en grès rouge, et fait plus de 2m de haut. Sur le montants de l’entrée, on voit un yaksa coiffé d’un turban formant une grosse boule sur le devant, caractéristique de l’époque.

Pour en savoir plus


Un commentaire ?

Commentaire sur “Yaksa, torana, vedika, stupa !