Danseurs et musiciens des tombes de Tarquinia 1


Tarquinia - Tombe du triclinium - Couple de danseurs

 Tarquinia – Tombe du Triclinium

 

J’ai eu un coup de coeur pour ces oeuvres d’artistes cachées dans la nécropole étrusque de Tarquinia (n’hésitez pas à cliquer sur l’image pour l’agrandir).

Ci dessus, une femme, la tête renversée en arrière pour figurer l’extase dans la danse,  avec les doigts de la main retournée vers elle comme si une transe l’avait envahit jusqu’aux extrémités  de son corps. Un autre danseur bondit, est athlétique. Le mouvement, sa fluidité est magnifiquement traduit dans cette oeuvre. On retrouve à Tarquinia aussi, comme dans la tradition égyptienne, les femmes à la peau blanche et les hommes à la peau bronzée

Une autre représentation a attiré mon attention, dans la tombe des léopards. Les musiciens à Tarquinia sont colorées avec une palette de couleurs très riches, du pourpre au bleu ciel.  On voit d’ailleurs ici que le peintre a peut être pris un gabarit pour reproduire l’allure générale du personnage et les dimensionner correctement.

Tarquinia - Tombe des léopards

  Tarquinia – Tombe des léopards

La technique picturale de la fresque était inconnue des égyptiens mais familière en Crête et en Grèce. Elle consistait à peindre sur du plâtre frais le sujet choisi, de façon que lorsque le plâtre sèche la peinture, s’amalgamant avec lui, elle devient partie intégrante du mur et a résisté depuis de nombreux siècles.

Heureusement pour nous.

Pour en savoir plus

 


Un commentaire ?

Commentaire sur “Danseurs et musiciens des tombes de Tarquinia